Quelques recettes avec lesquelles j’ai grandi ..

A la sortie du confinement, j’ai reçu des amis très proches à qui j’avais envie de faire découvrir une partie de moi, gustativement parlant.

Sans trop rentrer dans les détails, de par mes origines paternelles, j’ai baigné dans une culture juive méditerranéenne avec tout ce que cela peut amener comme traditions, valeurs qui me sont chères mais aussi avec ce patrimoine culinaire qui est propre à cette communauté.

Et c’est tout cela, cette « partie de moi« , que j’avais envie de partager avec mes amis et que je vous propose de découvrir dans cet article. Je ne vais pas classer ces recettes dans de pures recettes israéliennes, libanaises, voir des recettes de shabbat, je dirais surtout qu’elles ont une large influence méditerranéenne !

La Tchouchouka algérienne (à ne pas confondre avec la Chakchouka)

INGREDIENTS

  • poivrons frais de préférence (1 vert 1 rouge 1 jaune) ou en bocal (grillés)
  • 2 gousses d’ail
  • huile d’olive
  • 4 tomates fraiches (sans peau) ou 1 bocal de tomates en conserve

MA RECETTE

Si vous avez pris des poivrons frais, il faut les faire griller. Un process un peu long mais qui a son charme ! Ensuite, dès qu’ils sont grillés, l’astuce est de les laisser refroidir dans un sac en plastique pour qu’ensuite la peau s’enlève plus facilement. Après cette étape donc, vous pouvez enlever la peau et les graines et couper les poivrons en lamelles fines (sur la longueur).

Vous prenez une poêle dans laquelle vous aurez mis une cuillère et demie d’huile d’olive avec les deux gousses d’ail. Ne pas porter l’huile à ébullition, juste laisser là chauffer en y ajoutant les lamelles de poivrons que vous allez faire confire. Il faut compter une bonne trentaine de minutes pour que vous voyez que le mélange se confire. Attention, la cuisson doit être à feu doux.

Ensuite, vous pouvez rajouter les tomates fraiches ou en bocal, puis pareil laisser le mélange confire. Cette partie là peut être plus longue car les tomates ont tendance à perdre de l’eau et il faut ainsi que cette eau s’évapore pour avoir vraiment ensuite une texture de confit.

Une fois que la cuisson est terminée (compter 1h30 au total) , vous aurez ainsi une mixture savoureuse, avec plein de saveurs. Si vous en avez encore le lendemain, vous m’en direz des nouvelles car je trouve cette tchouchouka encore meilleure le deuxième jour !

EN COMPLEMENT A LA TCHOUCHOUKA

Ma grand mère nous faisait toujours soit de la tchouchouka, soit de la Coca. Attention, n’allez pas confondre la Coca aux poivrons avec la feuille de coca qui a des propriétés bien particulières !

Il s’agit en fait d’une base de pâte feuilletée (que tu feras toi même ou que tu achèteras), que tu feras précuire pendant quelques minutes, pour ensuite y rajouter la tchouchouka (une couche d’un bon centimètre) et que tu refermeras d’une pâte feuilletée. Tu feras ensuite cuire le tout jusqu’à ce que la pâte du dessus soit dorée.

Certains appelleront ça une frita, d’autres un chausson, moi c’est vraiment la Coca que l’on réclamait à ma grand mère quand on était petits et cela fait parti de mes plats préférés encore aujourd’hui, alors que c’est tout ce qu’il y a de plus simple.

La Slata Tomates Concombres Oignons

J’ai le souvenir pour cette salade ci, de mon ami d’enfance – Ruben – qui en avait fait sa spécialité quand nous préparions le shabbat avec les parents en vacances (@Rub, si jamais tu lis cet article, tu verras que 20 ans après j’en ai encore des beaux souvenirs!).

Encore une fois, une salade très simple mais tellement délicieuse.

INGREDIENTS

  • 4 tomates
  • 1 demi concombre
  • 1 oignon
  • sel et poivre
  • huile d’olive
  • jus de citron
  • cumin en poudre

MA RECETTE

Après avoir lavé les légumes, vous pouvez les couper en petits dés réguliers. Vous pouvez y rajouter l’oignon coupé de manière très fine également. On y rajoute du sel du poivre, une cuillère et demie d’huile d’olive, une cuillère et demie de jus de citron et enfin une cuillère à café de cumin en poudre.

Vous mélangez le tout à la main et puis vous laissez reposer au frais.

Personnellement, c’est le genre de salades que je mangerais avec tout : grillades, poulet voir même du poisson ou alors simplement en accompagnement de féculents comme du riz ou du quinoa.

Les carottes au cumin

Encore une fois, rien d’extraordinaire dans ce que je vous propose mais ce genre de recettes est simple à réaliser et surtout avec beaucoup de saveurs. Ce plat ci se retrouve dans toutes les salades que l’on peut proposer en entrée, au shabbat le vendredi soir.

INGREDIENTS

  • 4 carottes de taille moyenne
  • de l’huile d’olive
  • du cumin en poudre
  • de la coriandre fraiche
  • de l’ail

MA RECETTE

Il vous faut couper les carottes en rondelles (pas fines mais pas hyper épaisses non plus) puis les faire cuire dans de l’eau portée à ébullition jusqu’à ce qu’elles soient non pas ramollies mais entre le semi croquant et le mou, vous voyez le genre ?!

Pendant ce temps, vous pouvez préparer la sauce qui se compose de 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, d’ail coupé en petits morceaux, de deux cuillères à café de cumin en poudre et d’une petite poignée de feuilles de coriandre fraiche.

Dès que les carottes sont cuites, vous pouvez les égoutter et les mettre dans un saladier pour les mélanger ensuite avec cette sauce en laissant bien refroidir le tout. C’est un met qui se déguste tiède ou à température ambiante.

Les aubergines frites

Bon, ça n’est pas la recette la plus light, quand on voit la liste des ingrédients mais c’est si simple à faire aussi que je ne pouvais pas ne pas vous la proposer

INGREDIENTS

  • 1 aubergine (ou deux suivant la quantité que vous souhaitez)
  • de l’huile de cuisson
  • de la coriandre

MA RECETTE

Lavez bien l’aubergine puis découpez la en dés moyens. Faites ensuite chauffer l’huile dans une grosse casserole sans qu’elle soit à ébullition quand même (il faut que ça frétille). Ajoutez y les dés d’aubergine de manière délicate et laisser les frire pendant une dizaine de minutes. Il faut que les morceaux commencent à se friper. A ce moment là, coupez le feu et sortez les avec une grosse « cuillère passoire » puis mettez les à égouter sur des feuilles d’essuie tout pour enlever le surplus d’huile.

Dès que les dés ont refroidi, vous pouvez les mettre dans un petit saladier et les servir avec des feuilles de coriandre fraiches !

La dernière : la salade de fenouil !

Pour cette dernière recette, je vous propose du fenouil ! On est en plein dans la période, ce qui est parfait pour proposer cette recette. C’est une recette que mon père adore et qui se prépare en deux temps, trois mouvements !

INGREDIENTS

  • 1 fenouil ou deux suivant la quantité souhaitée
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • du sel et du poivre
  • des graines de sésame noir

MA RECETTE

On coupe en lamelles le fenouil en prenant soin de bien enlever précédemment les mauvaises parties (le haut et le bas du légume). On mélange ensuite avec l’huile d’olive, sel et poivre, et on saupoudre de sésame et basta ! C’est prêt !

Comme je vous le disais tout au long de cet article, les recettes que je vous ai présenté sont véritablement simples. Pas besoin de milles ingrédients, si ce n’est de l’huile d’olive, du sel et du poivre, de l’ail et des épices.

Je fais ces recettes sans rien peser, sans rien calculer, juste en goutant au fur et à mesure pour pouvoir rajouter jusqu’à obtenir le goût parfait, le goût des recettes de ma grand mère. Et je dois vous dire que je suis fière aujourd’hui de pouvoir reproduire tous ces plats qui ont cette saveur si particulière : non pas celle des épices ou autres, mais la saveur de ma famille, et cette sensation là n’a pas de prix ! <3

Jolie soirée à vous et à très vite !

Crédits photos : Mare Nostrum et Pinterest

8 Commentaires

  1. Tammam
    18 août 2020 / 21 h 37 min

    Magnifique !!!! Bravo ma Delph !!!!! Ça m’a rapellé tant de souvenirs partagés !!!! On t aime fort et on est fiers de toi ❤️

    • dailydelph
      Auteur
      27 août 2020 / 21 h 31 min

      Merci Debo ! C’est exactement ça et tellement de souvenirs partagés ensemble ! J’en oublierai presque quelques recettes 😉 Je t’embrasse fort et merci pour tes mots <3

  2. Bita
    18 août 2020 / 7 h 17 min

    J’adore ! Je retrouve ici certains plats de la cuisine iranienne 🙂 la cuisine du Moyen Orient fusionne souvent avec celle de la méditerranée 🙂

    • dailydelph
      Auteur
      27 août 2020 / 21 h 33 min

      C’est totalement ça, avec des noms des fois différents comme tu me l’as expliqué. Et j’adore voir que tout a un lien ..

  3. Djaoui
    17 août 2020 / 22 h 07 min

    Magnifiques recettes!!!!! 😘

    • dailydelph
      Auteur
      27 août 2020 / 21 h 32 min

      C’est tellement simple à les refaire dans tous les cas qu’on les mangerait presque tout le temps !

  4. Élise
    17 août 2020 / 21 h 02 min

    Yalaaaaa!
    Trop hâte de tester ces recettes, et bien entendu, il faudra que tu viennes goûter pour me donner ton avis et savoir si je suis une bonne élève ! 🙂

    • dailydelph
      Auteur
      27 août 2020 / 21 h 33 min

      On fera une après midi « atelier food » ! <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.